Disrupt 4.0 est un parcours de formation dont les trois composantes fondamentales sont :

  1. La pédagogie par “projet”, dont la durée peut varier (projets courts de 4 semaines, projets longs de 6 mois sous la forme de “stages synchronisés”)
  2. La validation de compétences acquises notamment à travers une offre de formation certifiante en ligne.
  3. L’obtention d’un diplôme universitaire “DISRUPT 4.0”, par validation de compétences.

Chaque étudiant est ainsi amené, durant son cursus Disrupt 4.0, à réaliser une série de projets courts et longs, à monter en compétences sur l’ensemble des expertises cœur du cursus, à les certifier et à décrocher l’obtention du DU Disrupt 4.0.


Le parcours de formation Disrupt 4.0 se décline en 6 niveaux (de 4.0.0 à 4.0.5). L’obtention du DU Disrupt 4.0 ne se substitue pas à l’obtention des autres diplômes d’Etat et d’université (Licence, Licence Pro, Master, DEE, etc.), mais s’obtient de façon complémentaire.

Au cours de l’année d’étude, les étudiants seront amenés à réaliser des projets courts et des projets longs en collaboration avec des entreprises. Ces projets se décomposent de la manière suivante :

  • Les projets courts. Un étudiant peut avoir accès à 3 projets courts durant son année d’études. La conduite de ces projets pourra le mobiliser jusqu’à 35 heures par semaine (en fonction de la filière de formation concernée). Son emploi du temps sera animé en suivant les méthodes de gestion de projet agiles, avec par exemple des stand-up meetings quotidiens, des points hebdomadaires réalisés avec les équipes d’entreprises afin de discuter des prototypes testables, des topos avec les encadrants des projets.
  • Les projets longs. Ces projets sont organisés en “stages synchronisés”, et associent plusieurs étudiants, issus de filières différentes, qui travaillent sur une même problématique. Les stages synchronisés renforcent les liens universités/entreprises au titre d’une coopération tripartite, entre un donneur d’ordre (porteur d’une problématique), l’université et d’autres entreprises partenaires. Ces stages synchronisés, lorsqu’ils regroupent des entreprises différentes, créent un espace d’innovation collaborative dont il convient de définir précisément les règles de partage de la PI et d’exploitation des résultats du projet). Les étudiants sont hébergés par les entreprises durant ces projets, et l’obtention du DU Disrupt 4.0 ou du Diplôme Etudiant-Entrepreneur (D2E) est requise pour pouvoir accéder à ce type de stage.

Pendant les périodes de projets courts, les étudiants sont placés en situation d’apprentissage hybride : la formation par projet s’accompagne d’une formation sur les plateformes d’apprentissage en ligne, ainsi que de topos présentiels dispensés par les enseignants-chercheurs, à la demande des étudiants et en fonction de leurs besoins. Pendant les périodes de projets longs, les étudiants sont mobilisés à plein temps pour répondre à la problématique avancée par l’entreprise commanditaire du projet.

La formation dispensée via les plateformes d’apprentissage en ligne permet aux étudiants de valider des compétences en passant des certifications en ligne. Les blocs de compétences sont inscrits dans des parcours qui permettent de valider des ensembles de compétences cohérents avec les objectifs des formations en mode Disrupt 4.0.


PageLines